bazar de Fauchevent

04 octobre 2014

Breizh makila facon Amzer Gozh

l'idée trainait dans la tête depuis longtemps... le bâton était prêt ainsi que les différentes pièces forgées,
il ne manquait plus que le montage final: une soirée de rentrée c'est ce qu'il fallait !

je puis maintenant vous présenter mon 'Breizh Makila' à la façon méviévale...

 

breizh makila - vue d'ensemblebreizh makila - vue d'ensemble 2Breizh Makila - poignee 1

 

taille de type 'bâton de marche' - bon pour le pelerinage !

une poignée ouvragée pour faire joli et un embout lourdement ferré pour éviter l'usure ....et pour cogner fort: 2 plats torsadés et soudés au bout, le tout riveté à le tige de cuivre - j'ai choisi l'option 'masse d'arme' pour ce côté

breizh makila - poignee detailsbreiz makila - embout 'lourdement' ferré

mais la poignée possède un petit secret....un petit quart de tour pour débloquer et sortir un authentique perce-maille

breizh makila - le secret de la poigneebreizh makila - un bon perce-maille

 

bon bin voila, j'ai plus qu'à aller me balader en forêt et chasser le mammouth, pardon.. le champignon

a galon !!

 

 

 

 

 

Posté par fauchevent à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 septembre 2012

Le baton

fini aujourd'hui sous le soleil, le baton aux mesures du Tuatha Penn Bazh !

     DSC00384R         

DSC00389R    DSC00385R   DSC00390

bois de noisetier,

au talon: bouterolle en cuivre et pointe en acier forgé,

au sommet: corne de cerf et corne de vache,

très légèrement ferré sur 20cm aux deux extremites

 

 

 

Posté par fauchevent à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2012

Le couteau de Suzanne

Ma fillotte adorée l'attendait depuis fort longtemps et le réclamait chaque fois que j'allumais la forge;

la fin de vacance arrivant il était temps de profiter des derniers jours pour se mettre au travail pour de vrai et lui fabriquer le couteau qui irait bien dans sa main;

petite taille et, pour l'instant, tranchant assez doux, une belle occasion aussi de retrouver le travail de la corne si agréable à mettre en oeuvre.

assemblage simple avec plaquettes de corne collées et rivets en laiton, acier de récupération bien carboné et permettant une bonne trempe

DSC00361

Posté par fauchevent à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2012

le Penn Bazh

 

Mes venerables ancêtres en avaient toujours un à la ceinture et ne sortaient jamais sans lui;

Malgré son aspect barbare - la simplicité evidente de son efficacité ne faisant aucun doute - je suis persuadé que son maniement pouvait être pareil à celui de toute arme et qu'on y pourrait appliquer tout à la fois les mouvements de l'épée à deux mains et du bâton de gueux que nous pratiquons au sein de l'association: il me tarde de l'essayer !

longueur 95cm, en bois de houx (l'enorme houx quadri-centenaire qui garde le pignon de la maison a bien voulu m'offrir cette belle branche, je l'en remercie moult), un peu de sculpture et de cire teintée, il est prêt;
juste peut-etre une dragonne à ajouter...

DSCN2866

 DSCN2867R        DSCN2865

 

 

Posté par fauchevent à 17:57 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

01 janvier 2012

Les tentures

Les vacances de fin d'année sont propices aux journées bien au chaud au coin du feu...et aux explorations/rangements des greniers....

Interessantes expéditions presques archéologiques, elles permettent - toujours - de retrouver des trésors enfouis ou passablement oubliés.

Jadis, avec ma bien-aimée Figuline, nous avions créé toutes une collection de tentures en toile de lin (les draps de ma grand-mère, de l'"ancien-neuf" n'ayant jamais servis), d'inspiration médiévale, reproduisant souvent des gravures connues ou en tous cas extraites d'anciens manuscrits;

Detail4

Formats variés de 50 centimètres à 2 mètres, elles ont longtemps décoré notre intérieurs et nous ont suivi dans les campements médiévaux car ça habille plutôt bien le fond de la tente par exemple.

On avait pensé en faire commerce à une époque...

quelques photos disponibles dans l'album photo "Travaux Divers"

Posté par fauchevent à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 décembre 2011

autopsie d'une Kasto - le 'terrible' secret ?

Par la mule du pape !

Ce week-end pluvieux m'a permis de continuer l'autopsie de la kasto brisée pour decouvrir un (terrible ?) secret de fabrication (ce billet fait suite au billet du 12 novembre 2011 "autopsie d'une Kasto - premières constatations")

l'idée c'était de démonter la poignée sans détruire la fusée: hors de question de mettre l'ensemble directement dans le foyer de la forge et de chauffer un bon coup en laissant le feu faire son office....

d'abord il a été possible de gagner un peu de jeu dans l'assemblage:
Ô surprise - une tige cylindrique au niveau du pommeau, ca fait tout de suite moins "forgé" et ca donne instantanément un gros doute concernant le mattage....

DSCN2822

Impossible de faire bouger le pommeau après avoir meulé le mattage: je parie ma chemise (médiévale) qu'il y a un taraudage dans le pommeau et que la tige est vissée
ca expliquerait d'ailleur cet autre mystère kasto: les pommeaux tournent durant la vie de l'épée (mais sans perdre en tension ni prendre de jeux - ca, c'est le premier mystère kasto toujours non élucidé - voir le billet précédent)

Donc, méthode leatherface, on coupe;
Un trait de scie à métaux, et l'ensemble des pièces tombent et dévoilent - arrrgl - leur secret:
Y'a une soudure !(remarquez, ce n'est point là que ca a laché....)

DSCN2824

DSCN2826

il ne me reste plus qu'à percer le pommeau et constater le taraudage;
dans le cas contraire je ferais un mea culpa, promis...

 

à suivre

 

 

 

 

 

Posté par fauchevent à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2011

autopsie d'une Kasto - premières constatations

Cet été, un grand désarroi a frappé nostre compagnie lors des prestations au Manoir de Kerandraou;

Nous avons tous investit dans des épées Kasto, annoncées comme bonnes pour le combat, bien équilibrées et plutôt belles, ce sont donc nos armes d'escrime durant toute l'année pendant les entrainements hebdomadaires et biensûr lors des prestations.
Elles sont mises à très rude epreuve mais semblent, dans l'ensemble, bien resister au traitement...
Or voici qu'une d'ycelles s'est brisée net en pleine prestation mais, par chance, pas de lame tournoyante filant vers le public;

Son malheureux propriétaire n'est pas ce qu'on peut appeler une demi-portion et 'cogne-dur' lui serait un bon surnom mais une grande surprise et quelques inquiétudes concernant le choix de nos armes se sont emparés de nous autres....

ce bris non attendu sera l'occasion de pratiquer l'autopsie d'une Kasto et de verifier si le montage présente une faille....

DSCN2718

La garde:
à priori, vu les traces de fonderie, elle est constituée d'un aliage;
pas de griefs contre ce fait car, s'il marque et rouille facilement, la solidité semble au rendez-vous et c'est assuremment ce procédé qui permet la variété et la finesse des formes proposées

DSCN2711

Le pommeau:
sur tous les modèles, ils sont suffisamment lourds pour atteindre un très bon équilibre et laissent toujours dépasser ce qui semble bien être le mattage de la soie; Ce fait a biensûr été crucial dans la sélection de cette marque puisqu'à priori une arme utilisée régulièrement doit pouvoir être remattée en cas de besoin - la tension de la soie étant la garantie, non seulement du confort d'utilisation mais plus encore de la préservation de la lame, assurant l'"écoulement" harmonieux des vibrations.

DSCN2721

Premier mystère Kasto: Malgré les nombreux combats tout au long de l'année écoulée, jamais nous n'avons eu à rematter une seule de nos épées....

La lame:
épaisseur idéale dans sa conception,
pas d'usure de type couteau à pain mais un beau bourrelet d'acier qui se forme sans aucun écrouissage;
seul le rattrapage à la forge - sujet d'un prochain billet - nous dira s'il s'agit d'un alliage mystèrieux ou d'un bon vieil acier carboné (je pencherai plutôt pour l'alliage - les paris sont ouverts)

La cassure s'est produite au talon de la lame, après la garde, très exactement à l'endroit de tension garde-partie supérieure de la poignée

DSCN2714Mod DSCN2717

la cassure ne fait apparaitre aucune paille - en tous cas visible à l'oeil nu;
elle semble bien être due au montage et ce type de casse nous a instantanément rammené à l'epoque où nous faisions nous-même nos épées - pas question de mattage de soie - et où elles cassaient toutes à cet endroit précis...celui où on avait, à la meuleuse d'angle (oui, je sais), réduit la largeur de la lame à celle de la poignée

Sur la photo du talon de lame, j'ai pointé, avec deux flèches rouges, ce qui semble bien être les marques d'un ajustage, par meulage, de la soie pour le gabarit de la poignée:
c'est sans aucun doute la faiblesse et le point de concentration des vibrations qui expliquent la casse à cet endroit précisemment.

reste à savoir si ce procédé de montage est systématique sur tous les modèles;
c'est très probable mais on peut imaginer que la survenue de la casse à cet endroit dépendra de l'ampleur du meulage effectué lors de l'ajustage

à suivre

 


Posté par fauchevent à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2011

le goupillon ou le scorpion

Que voila un 'goupillon' bien sympathique - c'est ainsi que le nomme le mestre de guerre - mais c'est "scorpion" qu'on l'appelle de par chez nous....rien de mieux pour bénir quelqu'un

DSCN2689

Forgé en une après-midi, j'ai pu vérifier que c'est une arme extrêmement rustique et facile à forger;
pas de fioritures, ça doit juste être solide!
manche en bois de noisettier qui a moult qualités de souplesse et de dureté (comme on a tendance à ne pas le penser...) - longueur 84 cm, boucle metallique comprise;
longueur des chaines: 33cm (oui, comme l'âge du christ)

DSCN2683
Le mestre de guerre le décrit avec un manche de 2 mètres de long: c'est assuremment plus prudent pour celui qui l'utilise (et encore plus dévastateur sur celui qui subit son attaque)

inutile de préciser qu'on ne l'utilise pas lors de nos démonstrations de combat; les essais réalisés ont bien montré que c'est une arme extrèmement difficile à maitriser et d'une dangerosité inégalée, l'impact est violent et partiellement très difficile à prévoir;
cette arme qui pouvait aisément atteindre l'adversaire derrière son bouclier - et pas d'une façon juste 'destabilisante', c'est carrément le massacre - cette arme a un petit caractère barbare et sauvage très galvanisant....le bruit des lourds anneaux au bout de ses chaines est un appel au guerroyement sans pitié !

 

Posté par fauchevent à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2010

trousse de barbier

tentative de reconstitution d'une trousse de barbier avec les quelques outils de base,
crochet et scalpels pour les opérations de 'routine'
DSCN1456_R








avec un petit faible pour celui-la (dans sa toute belle simplicité)

DSCN1458_R

qui permet de pousser les flèches à barbillons de l'autre cote avant de pouvoir les sortir (après une petite incision de rien du tout....)

pour mémoire, exemplaire d'une flèche à barbillons:

07











A terme, deux couteaux complèteront la trousse (un grand du type 'le grand couteau' - voir album, et un petit pour les travaux plus soft) le tout dans un étui en cuir...

Posté par fauchevent à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2010

fourchette medievale

il faut bien commencer par quelque chose;
avec un ensemble de fourchettes médiévales par exemple;

Eh oui, ça aussi, ça a été inventé au moyen-age, et dés le XIeme siècle
(même si son usage s'est répandu bien plus tardivement...)

pour les sceptiques, vous pouvez aller voir la http://www.oldcook.com/fourchette.htm
on y trouve une enluminure tout a fait édifiante que je me permets de reproduire ci-dessous

fourchette_a  fourchette_b
Enluminure (extraits), De universo Hrabanus Maurus, 1023, Bibliothèque de Montecassino

la forge a chauffé un peu la semaine dernière, maintenant j'attends avec impatience le prochain cochon grillé, gigot ou jambon rôti au feu de bois pour en tester l'efficacité !

DSCN1297_II    DSCN1292_II


DSCN1302_II     DSCN1300_II



Posté par fauchevent à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]